Les secrets de la prière en islam

Né en 1058, mort en 1111 dans sa ville natale, Tûs, dans le Khorassân, au nord-est de l’Iran, la « preuve de l’Islam » l’imam Abû Hâmid al-Ghazâli est considéré à bon droit comme l’un des principaux penseurs de l’âge d’or de la civilisation arabo-musulmane.

12,00

En stock

Description

Les secrets de la prière en islam – Al-Ghazali

 

Né en 1058, mort en 1111 dans sa ville natale, Tûs, dans le Khorassân, au nord-est de l’Iran, la « preuve de l’Islam » l’imam Abû Hâmid al-Ghazâli est considéré à bon droit comme l’un des principaux penseurs de l’âge d’or de la civilisation arabo-musulmane. Son influence transparaît notamment chez Descartes et Malebranche.

Dans sa quête de la vérité, après avoir été philosophe musulman d’inspiration helléniste, rationaliste, scolasticien, le grand Algazel du moyen-âge chrétien termine son cheminement intellectuel en concluant à la prééminence du cour dans la recherche de la vérité. Après avoir renoncé aux honneurs et à la gloire, il s’enfonça dans une retraite durant laquelle le soufi qu’il devint rédigea une « encyclopédie » des sciences de la religion d’où est tiré l’ouvrage que nous rendons ici en français. Ecrit en vue de répondre à l’attente des chercheurs de vérité, il expose en profondeur la méthode propre à cette voie : la prière.

 

Ce travail fut le dernier auquel Eva de Vitray Meyerovitch a collaboré avant de retourner auprès de son Bien-Aimé. (Rahlmuha-Ilâh). Al-Ghazâli dit à propos du disciple : « Si sa volonté est sincère, son désir pur, son assiduité bonne, brillera alors la Vérité en son cœur et seront retirés les voiles qui L’obstruent, grâce à une faveur secrète accordée par le Très-Haut. Ainsi, il lut sera donné de découvrir l’invisible et la certitude.

 

 

Informations complémentaires

Poids 0.250 kg
Année

2005

Auteur

Abû Hâmid AL-GHAZALÎ

Maison d'édition

al bouraq

Pages

279

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…